Avant que le temps ne se gâte, voici encore quelques odonates. Je les ai rencontrés au bord d'un étang anciennement exploité comme sablière. Toutefois ce sont des espèces communes qui préfèrent cependant les eaux calmes à faiblement courantes :

Enallagma_01mod

Difficile de ne pas tomber sur l'Agrion Porte-coupe (Enallagma cyathigerum) quand on se promène au bord d'un étang tant il est répandu et parfois abondant. Par ailleurs, on rencontre très souvent de petits zygoptères bleus et noirs. Pour distinguer parmi les nombreuses espèces qui arborent cette livrée, voici une petite astuce : il faut observer le dessin noir du segment S2 (le premier dessin noir abdominal en partant du thorax). Chaque espèce ou presque possède un dessin différent ! Ici c'est une forme un peu en champignon. (Août 2009 Etang communal de Gurgy (89) Canon 105 Macro)

 

sympetrum_sanguineum1_01modsympetrum_sanguineum2_01mod

L'éternel Sympetrum sanguin (Sympetrum sanguineum), ici une femelle postée. Là encore, pour distinguer entre toutes les espèces de Sympetrums (on peut en rencontrer une bonne demi douzaine en France métropolitaine), regardez les lignes noires sur le coté de l'abdomen, la couleur des yeux ainsi que l'étendue de la couleur noire entre les yeux et le clypeus ("front" de l'insecte) et les tâches jaunâtres à la base des ailes. Avec tout cela vous devriez vous en sortir ! (Août 2009 Etang communal de Gurgy (89) Canon 105 Macro)

 

Orthetrum_cancellatum_01modOrthetrum_cancellatum1_01mod

Ce vieux mâle (regardez l'usure de ses ailes) d'Orthétrum réticulé (Orthetrum cancellatum) guette lui aussi toute intrusion sur son territoire. Manifestement, je n'ai pas été considéré comme un intrus ! Remarquez la coloration bleuâtre de son abdomen. Cette couleur bleue est due à la présence de pruine, sorte de couverture pulvérulente à la surface du corps de nombreuses espèces de libellules. Cette coloration se ternit lorsque l'insecte vieillit, c'est le cas ici. (Août 2009 Etang communal de Gurgy (89) Canon 105 Macro)