Rares sont les plans ou cours d'eau (à courant calme) qui n'hébergent pas la Foulque macroule (Fulica atra). Parfois ce sont des groupes de plusieurs centaines d'individus que l'on trouve sur les étangs ou les lacs, en train de chahuter à la fin de l'hiver. Remarquez son bec prolongé par une plaque frontale blanc pur ainsi que son iris rouge. Avec sa coloration entièrement noire vous la distinguerez aisément de la la Gallinule poule-d'eau (Gallinula chloropus) qui arbore un plumage aux nuances de gris et de brun et qui a le bec rouge. Voici une Foulque venant profiter du pain lancé aux canard par un enfant.


Carte_Fulica_atra1_01 Carte_Gallinula_chloropus


Foulque macroule (Fulica atra) à gauche et Gallinule Poule d'eau (Gallinula chloropus) à droite (Parc de Sceaux (92) Janvier 2010 Canon EOS 300D, 300 mm)

The Common Coot (Fulica atra) and the Moorhen (Gallinula chloropus) are two very common wetland species. Although they do look alike, you can easily distinguish them using the color of their beaks (pure white for the Coot (right) and red and yellow for the Moorhen (left) as well as  the color of the plumage which is the entirely blackish for the Coot. Coots can form very big flocks on lakes or ponds where they keep quarelling at the end of the winter. This one came very close as a kid was throwing bread to a couple of ducks...