Quoi de plus efficace que de ressembler à son ennemi pour mener une vie plus paisible ? Ce phénomène est observable chez de nombreuses espèces animales et particulièrement chez les Diptères appartenant à la famille des Syrphidés. Ces mouches ont une allure d'Hyménoptères (la famille qui regroupe les guêpes, les bourdons et autres abeilles) dont on sait qu'ils sont, pour la majorité d'entre eux, pourvus d'un aiguillon pouvant injecter du venin à leur proie ou assaillant. La ressemblance entre une espèce inoffensive (comme ces mouches) et une espèce nocives (comme les hyménoptères) est appelée mimétisme batésien, du nom du découvreur britannique Henry Walter Bates, un naturaliste du 19ème siècle.

Je vous propose donc une petit exercice : à quels hyménoptères les Volucelles ci-dessous vous font-elles penser ? (Réponse dans les légendes des photographies).

 

Carte_Volucella_inanis_200712

Volucelle vide (Volucella inanis) sur une apiacée. Les motifs rayés présents sur l'abdomen  ainsi que la teinte brune des yeux et du thorax rappellent les couleurs du Frelon d'Europe (Vespa crabro). (Massif du Dévoluy, Bois rond, juillet 2012, EOS 50D 105 mm)

Carte_Volucella_inanis_200712_2

Volucelle vide (Volucella inanis) sur une apiacée. (Massif du Dévoluy, Bois rond, juillet 2012, EOS 50D 105 mm).

Carte_Volucella_pellucens_200712

Volucelle transparente (Volucella pellucens) sur une apiacée. Ses motifs et couleurs ne sont pas sans rappeler ceux des bourdons (genre Bombus). Cette espèce pond par ailleurs ses oeufs dans les nids de guêpes dans lesquels les larves se développent en parasite. (Massif du Dévoluy, Bois rond, juillet 2012, EOS 50D 105 mm).