De petits cris de contact, quelques cris plus aigus et perçants en cas de danger et des zézaiements réguliers, voici la palette de sons que nous propose la Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) ces jours-ci alors qu'elle parcours son environnement en petites bandes. Cette mésange parmi les plus communes prend très vite ses habitudes lorsque l'on dispose une mangeoire en hiver et elle n'est vraiment pas très farouche. Mais intéressons-nous quelques instants à sa jolie robe bleue tirant parfois sur l'indigo. Les mâles sont en général d'un bleu plus profond, notamment sur la calotte et sur les petites et moyennes couvertures alaires. Chez beaucoup d'animaux, particulièrement chez les oiseaux, la couleur est un signe de bonne condition physique des mâles. En effet, arborer un beau plumage demande un investissement énergétique important que ne peuvent se permettre que les mâles les plus vigoureux. Les femelles, sensibles à cet argument, choisissent alors souvent les mâles les plus colorés, c'est ce que l'on appelle la sélection sexuelle. Qu'en est-il chez la Mésange bleue. Une étude montre que l'intensité de la couleur jaune du plumage ventral (due aux caroténoïdes ingérés avec les proies) est corrélée à l'efficacité des soins parentaux réalisé par l'individu. D'autres chercheurs ont également montré que la quantité de rayons ultraviolets réfléchis par la calotte des mâles influençait les comportements entre mâles, les individus à calotte peu réfléchissante dans l'UV ayant tendance à être dominés. Finalement, beaucoup de messages semblent passer par la couleur et le côté photogénique n'a rien à faire là dedans !

Carte_Cyanistes_caeruleus_261212_3

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) femelle probable du fait d'une coloration un peu terne (Gometz le Châtel, décembre 2012, EOS 50 D 300 mm f4)

Carte_Cyanistes_caeruleus_261212_4

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) femelle probable du fait d'une coloration un peu terne (Gometz le Châtel, décembre 2012, EOS 50 D 300 mm f4)

Carte_Cyanistes_caeruleus_261212_2

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) mâle probable du fait d'une coloration bleue assez intense (Gometz le Châtel, décembre 2012, EOS 50 D 300 mm f4)

Carte_PARCAE_011112

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) de sexe indéterminé parce que le recouvrement entre les colorations des mâles et des femelles est important (Gometz le Châtel, décembre 2012, EOS 50 D 300 mm f4)

Carte_PARCAE_011112

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) de sexe indéterminé parce que le recouvrement entre les colorations des mâles et des femelles est important (Gometz le Châtel, décembre 2012, EOS 50 D 300 mm f4)

Carte_PARCAE_011112_4

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) de sexe indéterminé parce que le recouvrement entre les colorations des mâles et des femelles est important (Gometz le Châtel, décembre 2012, EOS 50 D 300 mm f4)

Carte_PARCAE_011112_6

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) de sexe indéterminé parce que le recouvrement entre les colorations des mâles et des femelles est important (Gometz le Châtel, décembre 2012, EOS 50 D 300 mm f4)

Carte_Cyanistes_caeruleus_281213

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) femelle probable du fait d'une coloration un peu terne (Auxerre, décembre 2012, EOS 50 D 300 mm f4)