Le Flamant rose (Phoenicopterus roseus) est un véritable symbole de la Camargue qui abrite la seule colonie métropolitaine sur l'étang du Fangassier (quelques milliers de couples nicheurs). Outre sa silhouette reconnaissable entre toutes et la forme bizarre de son bec, c'est sa couleur rose qui attire immédiatement l'attention. Mais par quel mécanisme se retrouve-t-il ainsi déguisé en barbe à papa géante ? La réponse que l'on entend le plus fréquemment à cette question, et elle n'est pas fausse, est que cette couleur résulte de l'accumulation de pigments contenus dans les petits crustacés dont se nourrit le flamant. Il est vrai que l'animal utilise sa passoire céphalique, entendez par là son bec, pour filtrer l'eau et en extraire de petits arthropodes dont la carapace est riche en caroténoïdes. Mais cette réponse pose en fait une question parce que les crustacés en question ne synthétisent pas eux-mêmes ces pigments. Alors d'où viennent-ils ? Il faut pour cela se pencher sur le régime alimentaire des proies du flamants. Les artémies (c'est leur nom commun) consomment des bactéries parmi lesquelles notamment des représentantes du genre Halobacterium. Ce sont ces bactéries qui donnent leur couleur rouille ou pourpre aux salines dans lesquelles les flamants aiment rechercher leur nourriture. L'incroyable génie métabolique des bactéries qui synthétisent sans problème ces pigments est donc la véritable explication de la couleur des flamants roses qui doivent beaucoup, comme le dit l'adage, à bien plus petit qu'eux !

Carte_Phoenicopterus_roseus_01042013_6

Flamant rose (Phoenicopterus roseus) adulte (Camargue 13, avril 2013, Canon EOS 50 D + 300 mm f4 + Extender 1.4 x)

Carte_Phoenicopterus_roseus_01042013_7

Flamant rose (Phoenicopterus roseus) adulte (Camargue 13, avril 2013, Canon EOS 50 D + 300 mm f4 + Extender 1.4 x)

Carte_Phoenicopterus_roseus_01042013_9

Flamant rose (Phoenicopterus roseus) adulte (Camargue 13, avril 2013, Canon EOS 50 D + 300 mm f4 + Extender 1.4 x)

Carte_Phoenicopterus_roseus_01042013_8

Flamant rose (Phoenicopterus roseus) adulte (Camargue 13, avril 2013, Canon EOS 50 D + 300 mm f4 + Extender 1.4 x)