Souvent frustrantes de par leurs envols juste avant le déclenchement, elles se retrouvent complètement à la disposition du photographe de bonne heure le matin, ne pouvant au plus que se tourner légèrement sur le brin d'herbe ou l'épi sur lequel elles se sont posées la veille. Ces demoiselles doivent attendre les rayons chauds du soleil pour entamer le programme chargé de la journée, chasse et accouplements sont les objectifs principaux. Alors, dès qu'elles le pourront, elles se débarrasseront des gouttes de rosée qui perlent à la surface de leur cuticule et feront frémir leur ailes fragiles...le temps de la macrophotographie sera alors révolu...il est à peine 9h du matin...

Carte_Ischnura_elegans_300613

Ischnure élégante (Ischnura elegans) immature prisonnier du froid matinal (Parc de Miribel-Jonage, 69, juin 2013, EOS 50 D + 100 mm macro + bagues d'allonge)

Carte_Ischnura_elegans_300613_2

Ischnure élégante (Ischnura elegans) femelle prisonnière du froid matinal (Parc de Miribel-Jonage, 69, juin 2013, EOS 50 D + 100 mm macro + bagues d'allonge)

Carte_Ischnura_elegans_300613_3

Ischnure élégante (Ischnura elegans) mâle prisonnier du froid matinal (Parc de Miribel-Jonage, 69, juin 2013, EOS 50 D + 100 mm macro + bagues d'allonge)

Carte_Platycnemis_pennipes_300613

Pennipatte bleuâtre (Platycnemis pennipes) mâle prisonnier du froid matinal (Parc de Miribel-Jonage, 69, juin 2013, EOS 50 D + 100 mm macro + bagues d'allonge)