Cette fois, je crois que ça y est, l'automne commence doucement à s'imposer en région lyonnaise...et il sera bientôt bien rare de croiser un papillon, une libellule ou un autre insecte. Les quelques adules qui demeurent vont bientôt mourir faute de nourriture et laisser leurs oeufs bien dissimulés sous une feuille de leur plante hôte ou leurs larves en vie ralentie, qui porte le nom de diapause chez les insectes. Quelques-uns seulement parviendront à passer la rigueur de l'hiver en diapause également mais cela ne concerne pas beaucoup d'espèces. Je leur tire donc ma révérence pour cette année, riche en émotions photographiques, et ai hâte de retrouver ces mosaïques de couleurs au printemps prochain. En guise d'au revoir (à eux, pas à vous !), voici deux clichés pris lors d'une belle journée de septembre. Sur le premier, un Argus bleu (Lysandra bellargus) profite de la générosité du soleil et sur le second, un Collier de corail (Aricia agestis) se tient seul sur une graminée...Ces deux papillons appartiennent à la famille des Lycaenidé dont plusieurs membres sont myrmécophiles ("aiment les fourmis", c'est à dire font élever leurs chenilles par ces dernières), voilà une histoire que je me garde sous le coude pour l'année prochaine !

Carte_Lysandra_bellargus_

Argus bleu (Lysandra bellargus) prenant le soleil avant de s'envoler (Parc de Miribel-Jonage, Rhône, septembre 2013, EOS 50 D + 300 mm f4 + extender 1.4 x)

Carte_Aricia_agestis_220913

Collier de corail (Aricia agestis) (Parc de Miribel-Jonage, Rhône, septembre 2013, EOS 50 D + 300 mm f4 + extender 1.4 x)