Ils n'ont aucun respect pour leur groupe, les Hétérocères (dits "papillons de nuit") car c'est bien le jour que les Zygènes sont actives et sirotent le nectar des fleurs de thym dans une garrigue fleurie de l'Ardèche. La famille des Zygaenidés est reconnaissable au premier coup d'oeil à ses contrastes entre le fond noir métallique et des taches rouge vif qui sont un sévère avertissement pour des prédateurs éventuels. Différencier les espèces est un peu plus compliqué mais la Zygène de la Badasse (Zygaena lavandulae) possède un petit collier cendré au niveau de son thorax. Associée à une plante, la Badasse (Dorycnium pentaphyllum) caractéristique des pelouses sèches méridionales, on ne la trouve que dans ce type d'environnements. Ainsi cette relation forte entre le papillon et la plante nourricière de ses chenilles permet-elle au naturaliste de prédire grossièrement l'identité des espèces qu'il a de bonnes chances de croiser en fonction des plantes qu'il aura pu déterminer sur un site. L'inverse est aussi vrai à ceci près que les papillons se déplacent et ne sont pas forcément rencontrés sur leur lieu de naissance. Encore un petit point sur les garrigues, environnements d'une diversité floristique exceptionnelle (on ne peut que s'émerveiller devant tant de couleurs, d'odeurs...et d'épines !), également associés à une entomofaune aussi riche que chatoyante : elles sont en grande partie dues à l'activité humaine, notamment le pastoralisme qui permet de maintenir des milieux ouverts qui sinon finiraient par êtres colonisés par des arbustes puis des arbres (des pins puis différentes espèces de chênes en Méditerranée). Le pâturage des troupeaux de moutons en plein air est donc, avec le feu qui peut aussi révouvrir des clairières, un acteur majeur de la biodiversité.

Zygaena_lavandulae_060514_GF

Zygènes de la Badasse (Zygaena lavandulae) peut-être un couple, transis par le froid d'un après midi nuageux. Sans doute attendront-ils la prochaine éclaircie pour s'unir... (Salavas, Ardèche, mai 2014, EOS 50D + 100 mm macro)

Zygaena_lavandulae_060514_2_GF

Zygènes de la Badasse (Zygaena lavandulae) peut-être un couple, transis par le froid d'un après midi nuageux. Sans doute attendront-ils la prochaine éclaircie pour s'unir... (Salavas, Ardèche, mai 2014, EOS 50D + 100 mm macro)

Zygaena_lavandulae_060514_4_GF

Zygènes de la Badasse (Zygaena lavandulae)  transi par le froid d'un après midi nuageux surune pousse de lavande sèche. (Salavas, Ardèche, mai 2014, EOS 50D + 100 mm macro)

Zygaena_lavandulae_080514_2_GF_GF

Zygène de la Badasse (Zygaena lavandulae) en train de butiner une fleur de thym par une journée ensoleillée, la lumière révèle de beaux reflets verts métalliques pour la couleur de fond des ailes (Salavas, Ardèche, mai 2014, EOS 50D + 100 mm macro)

Zygaena_lavandulae_080514_GF_GF

Zygène de la Badasse (Zygaena lavandulae) en train de butiner une fleur de thym par une journée ensoleillée, la lumière révèle de beaux reflets verts métalliques pour la couleur de fond des ailes (Salavas, Ardèche, mai 2014, EOS 50D + 100 mm macro)