Côté libellules, la fin de l'été est sans conteste la saison du genre Sympetrum. Vous croiserez sans aucun doute ces petits libellulidés aux abords des plans d'eau ou des rivières à courant lent, ainsi que dans les milieux ouverts dans lesquels ils chassent. Chez les Sympétrums, cette chasse se pratique à l'affût, depuis un perchoir qui permet à ces petits prédateurs d'insectes de surveiller tout ce qui vole et de fondre dessus dès que c'est possible. Les Sympétrum mâles sont presque tous de couleur rouge au niveau de l'abdomen. Presque car il en est un qui est tout noir, le Sympétrum noir (Sympetrum danae). C'est une espèce assez caractéristique des milieux tourbeux oligotrophes. Outre la couleur tout à fait originale des mâles, il se distingue également d'autres espèces de Sympétrum par sa petite taille. Ces derniers adoptent parfois une position tout à fait originale, l'abdomen relevé dans le prolongement de leur perchoir, on parle de posture en obélisque. Il semblerait que cette attitude observée lors de journées chaudes évite une surchauffe de l'insecte du fait d'une plus faible surface exposée au soleil et entraîne...un changement de cadrage de la part du photographe !

 

Sympetrum_danae_150715_GF

Sympétrum noir (Sympetrum danae) femelle à l'affût sur une Ivraie (Bords de l'Achensee, Autriche, juillet 2015, EOS 50 D + 100 mm macro)

Sympetrum_danae_150715_5_GF

Sympétrum noir (Sympetrum danae) mâle mature quasiment tout noir à l'affût sur une inflorescence passée de Plantain (Bords de l'Achensee, Autriche, juillet 2015, EOS 50 D + 100 mm macro)

Sympetrum_danae_150715_2_GF

Sympétrum noir (Sympetrum danae) femelle à l'affût sur une inflorescence passée de Plantain (Bords de l'Achensee, Autriche, juillet 2015, EOS 50 D + 100 mm macro)

Sympetrum_danae_150715_3_GF

Sympétrum noir (Sympetrum danae) femelle en position d'obélisque (Bords de l'Achensee, Autriche, juillet 2015, EOS 50 D + 100 mm macro)

Sympetrum_danae_150715_4_GF

Sympétrum noir (Sympetrum danae) mâle mature quasiment tout noir à l'affût sur une inflorescence passée de Plantain (Bords de l'Achensee, Autriche, juillet 2015, EOS 50 D + 100 mm macro)