En été, les prairies fleuries montagnardes (particulièrement des Alpes) regorgent de sujets à 6 pattes pour le photographe. Les mois de juin, juillet et août voient le nombre d'imagos de papillons augmenter crescendo et il n'est pas rare de compter une trentaine d'espèces sur le même site dans ces environnements exceptionnels dont le Parc National de la Vanoise situé en Savoie fait partie. L'un des plus spectaculaires de ces papillons a les ailes à peine plus grandes qu'un ongle de pouce et pourtant, quelle couleur chez le mâle ! Il s'agit du Cuivré de la verge d'or (Heodes virgaureae), qui appartient à la grande famille des Lycenidés (celle des azurés) et qui se reproduit comme beaucoup de cuivrés en pondant sur des plantes de la famille de l'Oseille (rumex spp.). Il abonde notamment sur les fleurs d'Achillée (Achillea sp.) qu'il butine tout en défendant son territoire contre tout intrus, y compris des papillons d'espèces différentes. Et lorsqu'il ouvre les ailes, l'observateur est ébloui par cette couleur d'un orange à nul autre pareil...magnifique !

Heodes_virgaureae_050816_3_GF

Cuivré de la verge d'or (Heodes virgaureae) mâle imago en train de se réchauffer après une pluie (Parc National de la Vanoise, août 2016, Canon EOS 50 D + 100 mm macro)

Heodes_virgaureae_050816_2_GF

Cuivré de la verge d'or (Heodes virgaureae) mâle imago en train de se réchauffer après une pluie (Parc National de la Vanoise, août 2016, Canon EOS 50 D + 100 mm macro)

Heodes_virgaureae_050816_GF

Cuivré de la verge d'or (Heodes virgaureae) mâle imago en train de se réchauffer après une pluie (Parc National de la Vanoise, août 2016, Canon EOS 50 D + 100 mm macro)

Heodes_virgaureae_050816_4_GF

Cuivré de la verge d'or (Heodes virgaureae) mâle imago immobile parce que transi par le froid passager d'un épisode pluvieux (Parc National de la Vanoise, août 2016, Canon EOS 50 D + 100 mm macro)