18 mai 2014

L'éclair bleu

Un pas de plus et il décolle, montrant le bleu brillant tirant sur le violet de la face supérieure de ses ailes. Ayant tournoyé pendant quelques secondes, il revient se reposer au sommet d'une herbe sèche et ouvre délicatement ses ailes afin de recharger ses batteries solaires. L'Azuré des Cytises (Glaucopsyche alexis) est un petit papillon très commun dans les garrigues où ses chenilles se développent sur des légumineuses (familles des Fabacées) elles-mêmes abondantes. Ces chenilles ont d'ailleurs passé un petit contrat avec... [Lire la suite]

11 mai 2014

Le rouge et le noir dans les garrigues

Ils n'ont aucun respect pour leur groupe, les Hétérocères (dits "papillons de nuit") car c'est bien le jour que les Zygènes sont actives et sirotent le nectar des fleurs de thym dans une garrigue fleurie de l'Ardèche. La famille des Zygaenidés est reconnaissable au premier coup d'oeil à ses contrastes entre le fond noir métallique et des taches rouge vif qui sont un sévère avertissement pour des prédateurs éventuels. Différencier les espèces est un peu plus compliqué mais la Zygène de la Badasse (Zygaena lavandulae) possède un petit... [Lire la suite]
27 avril 2014

1000 regards sortis de l'hiver

Voici les premières demoiselles de 2014 ! J'ai un doute sur l'identification aussi suis-je preneur d'une correction de la part des spécialistes ;-), mais je pense qu'il s'agit d'Agrions portecoupe (Enallagma cyathigerum) femelles. Chaque oeil de libellule est composé de quelques centaines d'ommatidies, ces organes visuels élémentaires formant chacun une minuscule facette de ces gros yeux composés qui fixent l'objectif. Chacun de ces yeux est un regard sur une toute petite partie du monde, et ces centaines de petits pixels mis côte à... [Lire la suite]
16 décembre 2013

Le sirop, avec ou sans paille ?

Voici un petit insecte que j'ai déjà eu l'occasion de présenter il y a maintenant plus d'un an. Le Grand Bombyle (Bombylius major) étonne par sa ressemblance avec un petit bourdon tant il est velu et par sa trompe très longue contrairement à celle des mouches qui nous agacent dans nos cuisines. Le Grand Bombyle, grand amateur de sirop prélevé au coeur des nectaires floraux (souvent des fleurs bleues d'ailleurs) s'est en effet vu offrir une véritable paille par la nature. Il s'en sert en volant sur place devant la corolle des fleurs... [Lire la suite]
23 novembre 2013

Qu'ils sont lourds ces mecs !

Un nouveau clin d'oeil aux amoureux(ses) des libellules avec cette Ischnure élégante (Ischnura elegans) photogrpahiée au printemps dernier. L'agrion élégant est sans doute la demoiselle la plus abondante en France. On l'identifie facilement grâce à son ptérostigma (la cellule colorée présente sur chaque aile) bicolore et son abdomen noir terminé par un bel anneau bleu (au moins chez les mâles). Les scientifiques se servent de cet insecte comme un modèle d'étude de la sélection du partenaire sexuel et des conflits entre sexes à... [Lire la suite]
18 novembre 2013

Les demoiselles au corps enflammés

Sans doute l'une de mes préférées, tant pour son nom que pour sa couleur rouge sang, ou pour le dessin en forme de point d'exclamation qui pimente le dos de son thorax, voici la Petite Nymphe à corps de feu (Pyrrhosoma nymphula). Cette demoiselle, l'une des plus communes, peut être observée partout autour des milieux aquatiques stagnants à faiblement courants. En vous frayant un chemin dans les herbes hautes d'un bord d'étang, vous serez frappés par les densités atteintes par cette espèce. Ces émergences synchrones permettent certes... [Lire la suite]

11 novembre 2013

La biodiversité, les gènes et l'histoire...de la libellule

Avant-hier, je suis allé faire un tour dans ma zone naturelle préférée, mon "patch" comme disent les anglais. Le beau temps était prometteur mais les jours de pluie précédents avaient fait leur travail de nettoyage, tout juste quelques Sympetrum usés par la fatigue s'envolaient ça et là, rien à se mettre sous l'objectif. Je ressors donc quelques photographies anciennes d'une libellule (une vraie car appartenant au genre Libellula !) dont la rencontre est toujours un bel instant nature : la Libellule à quatre taches (Libellula... [Lire la suite]
13 octobre 2013

Société de construction

Ce sont un peu les campeuses dans la famille des guêpes. En effet, contrairement à leur cousines des genres Vespa et Vespula fabriquent un nid bien à l'abri, les guêpes polistes (Polistes sp.) forment de petites sociétés qui fabriquent des nids à l'air libre, souvent quelques dizaines d'alvéoles de papier accrochées à une ronce où dissimulées directement dans les herbes hautes. Ces microsociétés ont leur codes et leur fonctionnement hiérarchique, dominées par une ou quelques reines qui produisent des ouvrières qui sont chargées de la... [Lire la suite]
09 octobre 2013

Ciao les artistes !

Cette fois, je crois que ça y est, l'automne commence doucement à s'imposer en région lyonnaise...et il sera bientôt bien rare de croiser un papillon, une libellule ou un autre insecte. Les quelques adules qui demeurent vont bientôt mourir faute de nourriture et laisser leurs oeufs bien dissimulés sous une feuille de leur plante hôte ou leurs larves en vie ralentie, qui porte le nom de diapause chez les insectes. Quelques-uns seulement parviendront à passer la rigueur de l'hiver en diapause également mais cela ne concerne pas beaucoup... [Lire la suite]
26 septembre 2013

On joue les prolongations...

Ce mois de septembre très ensoleillé (a contrario du dernier printemps !) permet à de nombreux insectes de faire un petit pied de nez à l'automne avant de disparaître et ne laisser derrière eux que leurs larves ou bien de rentrer en vie ralentie. On peut en effet encore observer de nombreuses libellules s'activant à chasser sous les rayons chaleureux du soleil. Les plus abondantes sont certainement les sympetrums (Sympetrum sp.) dont on reconnaît facilement la majorité des mâles à la couleur rouge sang de leur abdomen. Ce sont... [Lire la suite]