30 octobre 2016

Popeye dans les Alpes

Faire du bruit, encore et toujours du bruit ! Dès qu'il fait assez chaud pour activer l'organisme, les criquets mâles se mettent à frotter vigoureusement leurs fémurs contre leurs ailes pour produire un chant à destination des femelles. Ce chant est unique pour chaque espèce et les prairies résonnent de ces stridulations du milieu de matinée jusqu'en fin d'après-midi, avant que les sauterelles ne prennent le relai jusque tard dans la nuit. Parmi les criquets les plus communs en montagne en figure un dont les pattes présentent une... [Lire la suite]

30 septembre 2016

La biche volante

La France métropolitaine compte quand même quelques espèces de "gros" Coléoptères dont la rencontre est toujours impressionnante. S'il ne rivalise pas avec certains de ces cousins des basses latitudes, le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus) fait pourtant partie de ceux-là. Les mâles sont des figures emblématiques de nos chênaies dans lesquelles ils se développent, les larves passant plusieurs années dans le bois mort. Les mandibules des imagos mâles hypertrophiées et ramifiées comme des bois de cerf leur valent le nom de cerf-volant.... [Lire la suite]
20 août 2015

Un peu de noir dans un monde rouge

Côté libellules, la fin de l'été est sans conteste la saison du genre Sympetrum. Vous croiserez sans aucun doute ces petits libellulidés aux abords des plans d'eau ou des rivières à courant lent, ainsi que dans les milieux ouverts dans lesquels ils chassent. Chez les Sympétrums, cette chasse se pratique à l'affût, depuis un perchoir qui permet à ces petits prédateurs d'insectes de surveiller tout ce qui vole et de fondre dessus dès que c'est possible. Les Sympétrum mâles sont presque tous de couleur rouge au niveau de l'abdomen.... [Lire la suite]
18 mai 2014

L'éclair bleu

Un pas de plus et il décolle, montrant le bleu brillant tirant sur le violet de la face supérieure de ses ailes. Ayant tournoyé pendant quelques secondes, il revient se reposer au sommet d'une herbe sèche et ouvre délicatement ses ailes afin de recharger ses batteries solaires. L'Azuré des Cytises (Glaucopsyche alexis) est un petit papillon très commun dans les garrigues où ses chenilles se développent sur des légumineuses (familles des Fabacées) elles-mêmes abondantes. Ces chenilles ont d'ailleurs passé un petit contrat avec... [Lire la suite]
11 mai 2014

Le rouge et le noir dans les garrigues

Ils n'ont aucun respect pour leur groupe, les Hétérocères (dits "papillons de nuit") car c'est bien le jour que les Zygènes sont actives et sirotent le nectar des fleurs de thym dans une garrigue fleurie de l'Ardèche. La famille des Zygaenidés est reconnaissable au premier coup d'oeil à ses contrastes entre le fond noir métallique et des taches rouge vif qui sont un sévère avertissement pour des prédateurs éventuels. Différencier les espèces est un peu plus compliqué mais la Zygène de la Badasse (Zygaena lavandulae) possède un petit... [Lire la suite]
27 avril 2014

1000 regards sortis de l'hiver

Voici les premières demoiselles de 2014 ! J'ai un doute sur l'identification aussi suis-je preneur d'une correction de la part des spécialistes ;-), mais je pense qu'il s'agit d'Agrions portecoupe (Enallagma cyathigerum) femelles. Chaque oeil de libellule est composé de quelques centaines d'ommatidies, ces organes visuels élémentaires formant chacun une minuscule facette de ces gros yeux composés qui fixent l'objectif. Chacun de ces yeux est un regard sur une toute petite partie du monde, et ces centaines de petits pixels mis côte à... [Lire la suite]

25 avril 2014

En attendant les vraies...

Les pelouses sèches, parce qu'elles laissent toute sa place à la roche mère, offrent un décor somptueux pour les naturalistes guettant le lézard des murailles, la vipère aspic, pour les passionnés d'Orchidées ou encore ceux qui comme moi, ont un faible pour les oiseaux des parois rocheuses. On y trouve également quelques joyaux à six pattes dont voici un exemple typique : l'Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus). Son nom latin rappelle qu'il ne faut pas le confonfre avec une libellule dont on aurait raccourci l'abdomen et rallongé... [Lire la suite]
19 avril 2014

Le bousier taureau

Il arpentait un chemin de sable dans une lande tourbeuse au nord ouest d'Auxerre. La thorax du mâle de Minotaure (Typhaeus typhoeus) est impressionnant, hérissé de trois pointes qui en disent long sur les combats entre prétendants aux femelles spectatrices. Les Géotrupidés comme le Minotaure ont besoin d'excréments de grands herbivores ou de lapins pour nourrir leur progéniture qu'ils enfouissent avec ce garde manger peu ragoutant dans un trou creusé dans le sable. Il semble malheureusement que ce magnifique insecte soit en déclin,... [Lire la suite]
12 avril 2014

Couleurs complémentaires...

Difficile de contraster davantage sur un fond vert qu'en étant rouge vif. La Coccinelle à 7 points (Coccinella septempunctata), sans doute la plus commune de toutes nos coccinelles ne se camoufle vraiment pas ! Sans doute sa couleur rouge sonne-t-elle comme un avertissement pour ses prédateurs éventuels tout comme ses faux yeux blancs qui la rendent plus grosse qu'elle n'est vraiment. Le plus souvent, la couleur des animaux a un sens, celui des sélections naturelles et sexuelles qui l'ont retenue comme une solution de survie, parce... [Lire la suite]
05 avril 2014

Voilà la relève !

Le petit monde grouillant, sautant et virevoltant est en train de s'éveiller depuis ces quelques semaines anormalement sèches et chaudes. Chez les Orthoptères (sauterelles, criquets, grillons et courtilières) les futurs ménestrels qui empliront les prairies de leurs stridulations dans les prochains mois sont déjà là. Cependant, ils sont encore au stade larvaire et une larve de sauterelle, ça ressemble beaucoup à...une sauterelle (il n'y a pas de véritable métamorphose comme les mouches, les abeilles par exemple) ! Toutefois, si l'on... [Lire la suite]