10 octobre 2016

Seulement la couleur !

Les Caloptéryx sont étymologiquement les Odonates aux belles (Kalos en grec) ailes (Pteryx en grec). Il est vrai que les fumures plus ou moins larges que portent leur ailes donnent un certain cachet à ces zygoptères. Cette beauté est accentuée par l'iridescence du reste du corps de l'animal qui apparaît par conséquent d'une couleur légèrement différente selon la direction depuis laquelle on le regarde. En effet, l'angle de réfraction de la lumière dépend de la longueur d'onde de celle-ci, d'où des couleurs différentes selon l'angle... [Lire la suite]

30 septembre 2016

La biche volante

La France métropolitaine compte quand même quelques espèces de "gros" Coléoptères dont la rencontre est toujours impressionnante. S'il ne rivalise pas avec certains de ces cousins des basses latitudes, le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus) fait pourtant partie de ceux-là. Les mâles sont des figures emblématiques de nos chênaies dans lesquelles ils se développent, les larves passant plusieurs années dans le bois mort. Les mandibules des imagos mâles hypertrophiées et ramifiées comme des bois de cerf leur valent le nom de cerf-volant.... [Lire la suite]
20 septembre 2016

Une armée de solitaires

Je profite de l'abondance d'abeilles solitaires du genre Anthidium couramment appelées Anthidies ou abeilles cotonnières sur les fleurs de Salicaires du Parc de Gerland pour poster quelques photographies et rappeler que le service de pollinisation des fleurs (et de celles que nous cultivons en particulier) est loin d'être le seul fruit du travail de l'Abeille domestique (Apis mellifera). La pollinisation a existé bien avant l'apparition de l'abeille domestique et nombreux sont les insectes susceptibles de la réaliser. Le groupe... [Lire la suite]
20 septembre 2015

Le Lycène et la fourmi

Dans cette prairie plantée de Luzerne se joue une drôle d'association ! Ce n'est pas, comme l'aurait raconté La Fontaine, avec une Cigale que la Fourmi s'entretient mais avec un joli petit papillon bleu sur le dessus, pointé de noir et de orange dessous. La chenille de l'Azuré commun (Polyommatus icarus) attire en effet des fourmis (plusieurs espèces sont possibles dont la fourmi noire Lasius niger) grâce à des sécrétions produites par des glandes spécialisées. Ainsi, la glande mellifère dorsale produit une solution sucrée contenant... [Lire la suite]

06 septembre 2015

Cap sur l'Afrique !

Vous avez peut-être remarqué ses cris un peu inhabituels dans les parcs, les haies et les jardins. Vous n'avez pas manqué d'observer ce petit éclair gris capturer un insecte en plein vol avant de revenir se percher sur une branche pour s'en régaler. Le Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) est en route pour l'Afrique subsaharienne. Ce petit passereau niche dans les forêts de feuillus à l'intérieur desquelles il n'est pas facile de le trouver. En période de migration en revanche, difficile de voir autre chose que lui ! Un petit regret... [Lire la suite]
20 juillet 2014

Le goût du latex...

Comme vous avez souvent pu le lire dans des articles précédents, la plupart des plantes herbacées qui fleurissent nos prairies sont aussi de véritables garde-mangers pour les insectes, notamment les papillons dont les chenilles sont quasiment toutes herbivores. Chaque espèce possède son spectre d'hôtes plus ou moins large, les espèces capables de consommer de nombreuses espèces de plantes étant souvent les plus répandues et les plus communes. Parmi les plantes peu consommées figurent les membres de la famille des Euphorbiacées, les... [Lire la suite]
12 avril 2014

Couleurs complémentaires...

Difficile de contraster davantage sur un fond vert qu'en étant rouge vif. La Coccinelle à 7 points (Coccinella septempunctata), sans doute la plus commune de toutes nos coccinelles ne se camoufle vraiment pas ! Sans doute sa couleur rouge sonne-t-elle comme un avertissement pour ses prédateurs éventuels tout comme ses faux yeux blancs qui la rendent plus grosse qu'elle n'est vraiment. Le plus souvent, la couleur des animaux a un sens, celui des sélections naturelles et sexuelles qui l'ont retenue comme une solution de survie, parce... [Lire la suite]
29 mars 2014

Quand les canards auront des dents...

Le caractère imprévisible des observations naturalistes est un suspense délicieux ! Je n'aurais jamais cru avoir un jour la chance d'observer un Harle bièvre (Mergus merganser) d'aussi près sauf à devoir l'attendre pendant des heures dans un affût les pieds dans l'eau. Et bien, ce beau mâle en plumage nuptial se tenait là, à quelques mètres du bord en pleine ville et pour une fois en pareille circonstance, l'appareil photo faisait aussi partie de la balade. Je profite de cette rencontre pour raconter la vie de ces chouettes canards... [Lire la suite]