15 avril 2017

Le petit bijou du Var

Il est à la fois rare dans le temps et dans l'espace, unique dans sa couleur !  Le Faux-Cuivré smaragdin (Tomares ballus) ne se montre qu'entre fin mars et fin avril dans la végétation clairsemée des terrasses abandonnées du Var et de quelques stations des Bouches du Rhône. L'adjectif smaragdin vient du latin smaragdus qui signifie émeraude et fait référence aux écailles situées à la base des ailes qui arborent cette couleur si inhabituelle chez nos papillons. Avec l'âge, elles bleuissent pour devenir turquoise comme c'est le cas... [Lire la suite]

30 août 2016

Le petit Poucet

Voici quelques images d'un comportement très intéressant à observer chez un papillon : la ponte par la femelle. Il s'agit ici d'une femelle d'Azuré de Lang (Leptotes pirithous), une espèce de la frange méditerranéenne présente aussi en Corse. Très facile à identifier grâce à son motif vermiculé caractéristique au revers de ses ailes, elle fréquente les endroits un peu humides et se trouvait ici au abords d'un cours d'eau, la Gravona en Corse du Sud. La ponte qui a lieu sur ces clichés sur un pied de Dentelaire du Cap (Plumbago... [Lire la suite]
10 mai 2016

L'écolo printanier

Parmi les premiers papillons à se montrer au printemps, il en est un qui est plus beau dessous que dessus, et il ne montre d'ailleurs que rarement sa face terne, d'un brun sans relief. En revanche, impossible de manquer son revers vert pomme qu'il oriente le plus souvent face au soleil afin d'emmagasiner l'énergie qui va lui permettre se soutenir son activité intense. La présence de l'Argus vert (Callophrys rubi) aussi appelé Thècle de la Ronce dès les premiers beaux jours de mars s'explique par le fait qu'il passe l'hiver au stade... [Lire la suite]
23 avril 2016

Les couleurs chatoyantes de la Provence

Difficile d'immortaliser le secret du Citron de Provence (Gonepteryx cleopatra), cette tache orange vif qui orne superbement le dessus de ces ailes jaune...citron et le distingue de son cousin le Citron (Gonepteryx rhamni) ! La seule solution est d'attendre l'éclair d'un battement, lorsque le mâle s'arrête enfin sur une fleur, ici un Vélar de Provence (Erysimum nevadense) pour se restaurer. A l'approche de la fleur, alors qu'il est encore en vol, le papillon déploie déjà sa spiritrompe, constituée de pièces buccales qui vont lui... [Lire la suite]
27 juillet 2014

La guêpe géante

Un bourdonnement, un véritable vrombissement se fait entendre aux abords de ces grandes fleurs de chardon. Voilà une énorme femelle de Scolie des jardins (Megascolia maculata) qui arrive et s'y pose avant de commencer à se nourrir de l'abondant nectar que produisent ces plantes. La Scolie des jardin figure parmi les plus grands Hyménoptères (ordre regroupant notamment les guêpes et les abeilles) d'Europe. Cette grande dame est une parasite des larves de Rhinocéros (Oryctes nasicornis), je ne parle bien sûr pas du Mammifère africain... [Lire la suite]
25 mai 2014

Les dessous de la garrigue

Croiser leur chemin peut causer la peur des uns et la fascination des autres tant nous sommes marqués par les images de documentaires qui mettent en avant la dangerosité des scorpions. Pourtant, le nombre de piqûres mortelles demeure faible par rapport au nombre total de piqûres (de l'ordre de 1 pour 1000). En France, on compte 5 espèces de scorpions répartis en deux genres (Buthus et Euscorpius). Seule la piqûre de Buthus occitanus, le Scorpion languedocien de couleur jaune est vraiment douloureuse mais pas dangereuse (hors... [Lire la suite]
23 octobre 2013

Les planeurs de la côte

Parmi les instants nature les plus extraordinaire figurent certainement ceux que l'on peut passer assis sur une jetée à regarder planer les oiseaux de mer, bercé par le bruit des vagues qui viennent clapoter contre la roche...Il me tarde d'ailleurs de retrouver cette côté bretonne roscovite que j'ai la chance de visiter chaque année pour enseigner la biologie marine ! Cela dit, l’œil averti pourra remarquer que les goélands gris clair qui parcourent le ciel ne sont pas les mêmes selon que l'on se trouve dans la moitié nord ou dans la... [Lire la suite]
02 septembre 2013

Un papillon mythique !

Je voudrais aujourd'hui vous présenter une espèce pour laquelle j'ai eu un véritable coup de foudre : la Proserpine (Zerynthia rumina). Tous les ingrédients sont présents pour faire chavirer le naturaliste...Sa rareté, car elle n'est présente en France que sur le pourtour méditerranéen, son nom emprunté à la mythologie grecque, son écologie et enfin son histoire évolutive toutes deux très intéressantes. Je consacrerai cet article aux deux premiers aspects et j'attends que d'autres rencontres avec ce petit bijou de couleurs (et sa... [Lire la suite]