27 avril 2014

1000 regards sortis de l'hiver

Voici les premières demoiselles de 2014 ! J'ai un doute sur l'identification aussi suis-je preneur d'une correction de la part des spécialistes ;-), mais je pense qu'il s'agit d'Agrions portecoupe (Enallagma cyathigerum) femelles. Chaque oeil de libellule est composé de quelques centaines d'ommatidies, ces organes visuels élémentaires formant chacun une minuscule facette de ces gros yeux composés qui fixent l'objectif. Chacun de ces yeux est un regard sur une toute petite partie du monde, et ces centaines de petits pixels mis côte à... [Lire la suite]

18 octobre 2013

La touche d'élégance...

Dans la famille des limicoles qui possèdent des becs vraiment incroyables, je voudrais l'Avocette élégante (Recurvirostra avosetta) ! Je ne vous étonnerai pas en vous disant qu'elle appartient à la famille des Récurvirostridés (les becs retournés quoi!)...Les avocettes sont surtout observées dans les marais de bord de mer où elles pêchent de petits invertébrés dans la vase assez loin du bord comme le leur permettent leurs grandes pattes. Elles sont ici photographiées dans un marais méditerranéen. Sur l'une des photos, une femelle... [Lire la suite]
26 septembre 2013

On joue les prolongations...

Ce mois de septembre très ensoleillé (a contrario du dernier printemps !) permet à de nombreux insectes de faire un petit pied de nez à l'automne avant de disparaître et ne laisser derrière eux que leurs larves ou bien de rentrer en vie ralentie. On peut en effet encore observer de nombreuses libellules s'activant à chasser sous les rayons chaleureux du soleil. Les plus abondantes sont certainement les sympetrums (Sympetrum sp.) dont on reconnaît facilement la majorité des mâles à la couleur rouge sang de leur abdomen. Ce sont... [Lire la suite]
06 septembre 2013

La tigresse des roselières

Pour une (trop rare) fois, les taxonomistes n'ont pas fait preuve de machisme ! Les noms vernaculaires et scientifiques des animaux sont en effet souvent donnés en référence aux caractéristiques des mâles. Il y a une raison biologique à cette injustice : du fait de la sélection sexuelle, les mâles de nombreuses espèces présentent des couleurs vives, des attributs parfois exagérés (pensez aux bois des cerfs ou de l'élan par exemple) alors que les femelles arborent des livrées plus ternes et camouflantes. Ce n'est pas toujours le cas :... [Lire la suite]
30 août 2013

Rouge brûlant !

La couleur rouge peut symboliser la colère, la honte ou l'amour. C'est aussi la couleur que l'on associe spontanément à la chaleur. Et c'est bien une histoire de température que je veux vous raconter avec cette libellule rouge partout, la Libellule écarlate (Crocothémis erythraea). Les allemands l'appellent "feuerlibelle", la libellule de feu ! Les mâles sont faciles à reconnaître, il suffit de vérifier que tout est rouge : les pattes, les yeux ainsi que la tête, le thorax et l'abdomen. Même les nervures antérieures des ailes sont... [Lire la suite]
20 août 2013

Solitude matinale...

Que passe-t-il par la tête de ce mâle immature de Sympetrum (Sympetrum sp.) comme fossilisé sur son chaume de Dactyle, plein de rosée matinale ? De la solitude, un rêve à sa dulciné qu'il ne peut atteindre, la peur de cette incapacité à fuir ? Nul ne le saura jamais. Evidemment tout cela n'est que fantasme puisqu'il est bien probable que bon nombre de ces sentiments ne lui soient pas accessibles...encore que, la science avançant, l'on découvre des choses de plus en plus sophistiquées chez ces animaux vulgairement appelés... [Lire la suite]

30 juillet 2013

A la table de l'empereur

En prenant ces photos, j'entendais, le crépitement des mandibules de cet Anax empereur (Anax imperator) mâle en train de grignoter la cuticule de cette pauvre femelle d'Orthétrum à stylets blancs (Orthetrum albistylum). On aurait vraiment dit quelqu'un qui mangeait des chips devant la télé...De quoi nous rappeler une fois de plus que les libellules sont de redoutables prédateurs, notamment pour les insectes volants, et que c'est bien souvent la plus grande qui a le dernier mot... Anax empereur (Anax imperator) mâle en train de... [Lire la suite]
08 juillet 2013

La mère poule n'était pas un oiseau !

Tiens, la région postérieure de cette araignée loup (famille des Lycosidés, qui ne tissent pas de toiles et chassent leur proies à courre au sol) semble bizarre...Et puis, en s'approchant, on découvre vite le pot aux roses ! Mme araignée loup porte sur son opisthosome (le nom scientifique de cette région postérieure que le commun des mortels aurait envie d'appeler un abdomen) toute sa marmaille ! Plusieurs dizaines de petites araignées sont ainsi véhiculées par leur mère au gré de ses pérégrinations et profitent des proies qu'elle... [Lire la suite]
06 juillet 2013

Un tout jeune aventurier !

Et voilà, c'est parti ! Petit Crapaud Calamite (Bufo calamita) part à la conquête du monde...un petit monde de quelques km² au maximum mais un monde où le danger n'est jamais très loin. Et c'est bien grâce à sa capacité à disperser à partir de son lieu de naissance que le Crapaud Calamite parvient à maintenir ses populations. En effet, cette espèce ne peut se reproduire que dans les milieux où les poissons (des prédateurs pour les têtards) sont absents. Ainsi, on retrouve typiquement le Crapaud Calamite dans les milieux humides... [Lire la suite]
29 juin 2013

Pourquoi est-il rose, le flamant rose ?

Le Flamant rose (Phoenicopterus roseus) est un véritable symbole de la Camargue qui abrite la seule colonie métropolitaine sur l'étang du Fangassier (quelques milliers de couples nicheurs). Outre sa silhouette reconnaissable entre toutes et la forme bizarre de son bec, c'est sa couleur rose qui attire immédiatement l'attention. Mais par quel mécanisme se retrouve-t-il ainsi déguisé en barbe à papa géante ? La réponse que l'on entend le plus fréquemment à cette question, et elle n'est pas fausse, est que cette couleur résulte de... [Lire la suite]