10 octobre 2016

Seulement la couleur !

Les Caloptéryx sont étymologiquement les Odonates aux belles (Kalos en grec) ailes (Pteryx en grec). Il est vrai que les fumures plus ou moins larges que portent leur ailes donnent un certain cachet à ces zygoptères. Cette beauté est accentuée par l'iridescence du reste du corps de l'animal qui apparaît par conséquent d'une couleur légèrement différente selon la direction depuis laquelle on le regarde. En effet, l'angle de réfraction de la lumière dépend de la longueur d'onde de celle-ci, d'où des couleurs différentes selon l'angle... [Lire la suite]

20 juillet 2015

Le joyau des tourbières

Les tourbières sont des écosystèmes d'un autre monde, d'un autre âge. Ces eaux stagnantes dans lesquelles la décomposition des végétaux se fait très mal du fait de la température, du manque d'oxygène et très souvent de la forte acidité, abritent quelques espèces animales typiques. Elles présentent le plus souvent une distribution boréo-alpine comme leur milieu de vie. Les tourbières couvrent en effet de très vastes surfaces aux hautes latitudes (dans la toundra) et se forment à nos latitudes, à la suite du comblement de lacs de... [Lire la suite]
23 juillet 2014

Le capitaine crochet

L'été correspond à la saison idéale pour observer les Odonates (demoiselles et libellules) car la plupart des espèces émergent de leurs larves aquatiques à cette saison. Des accouplements ont lieu au cours desquels le mâle utilise ses cercoïdes, de petites pinces situées à l'extrémité de son abdomen, pour saisir la femelle entre la tête et le thorax l'amenant à plaquer ses pièces copulatrices contre les siennes. Certaines espèces sont dotées de véritables pinces, comme l'Onychogomphe à pinces (Onychogomphus forcipatus). Vous le... [Lire la suite]
25 avril 2014

En attendant les vraies...

Les pelouses sèches, parce qu'elles laissent toute sa place à la roche mère, offrent un décor somptueux pour les naturalistes guettant le lézard des murailles, la vipère aspic, pour les passionnés d'Orchidées ou encore ceux qui comme moi, ont un faible pour les oiseaux des parois rocheuses. On y trouve également quelques joyaux à six pattes dont voici un exemple typique : l'Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus). Son nom latin rappelle qu'il ne faut pas le confonfre avec une libellule dont on aurait raccourci l'abdomen et rallongé... [Lire la suite]
26 septembre 2013

On joue les prolongations...

Ce mois de septembre très ensoleillé (a contrario du dernier printemps !) permet à de nombreux insectes de faire un petit pied de nez à l'automne avant de disparaître et ne laisser derrière eux que leurs larves ou bien de rentrer en vie ralentie. On peut en effet encore observer de nombreuses libellules s'activant à chasser sous les rayons chaleureux du soleil. Les plus abondantes sont certainement les sympetrums (Sympetrum sp.) dont on reconnaît facilement la majorité des mâles à la couleur rouge sang de leur abdomen. Ce sont... [Lire la suite]
12 juillet 2013

Portraits d'endormies...

Souvent frustrantes de par leurs envols juste avant le déclenchement, elles se retrouvent complètement à la disposition du photographe de bonne heure le matin, ne pouvant au plus que se tourner légèrement sur le brin d'herbe ou l'épi sur lequel elles se sont posées la veille. Ces demoiselles doivent attendre les rayons chauds du soleil pour entamer le programme chargé de la journée, chasse et accouplements sont les objectifs principaux. Alors, dès qu'elles le pourront, elles se débarrasseront des gouttes de rosée qui perlent à la... [Lire la suite]

27 juin 2013

Les yeux de l'empereur

Il patrouille sans cesse au dessus de la roselière, faisant des allers-retours incessants, chassant parfois un rival ayant l'outrecuidance de pénétrer son territoire. L'Anax empereur (Anax imperator) est l'une des plus grandes libellules que l'on peut observer en France métropolitaine. Quand enfin il se pose dans la végétation basse, on peut admirer sa robe où se mêlent le bleu, le vert et le jaune. Sur ces photos, il s'agit d'un vieux mâle (les femelles ont l'abdomen coloré de vert plutôt que de bleu) et l'âge était déduit de ses... [Lire la suite]
23 juin 2013

La petite terreur des herbes folles

Une petite sortie matinale par un temps ensoleillé m'a permis de photographier de près ces quelques Agrions portecoupe (Enallagma cyathigerum). Chez cette espèce très commune aux abords de milieux humides peu courants ou stagnants, mâles et femelles arborent une livrée bleue et noire facile à repérer dans les hautes herbes. Ces petits prédateurs virevoltent lentement dans la végétation et se perchent très fréquemment. Sur les photos, remarquez entre les deux yeux composés principaux, la présence de trois structures hémisphériques noir... [Lire la suite]
04 septembre 2009

Bord d'étang

Avant que le temps ne se gâte, voici encore quelques odonates. Je les ai rencontrés au bord d'un étang anciennement exploité comme sablière. Toutefois ce sont des espèces communes qui préfèrent cependant les eaux calmes à faiblement courantes : Difficile de ne pas tomber sur l'Agrion Porte-coupe (Enallagma cyathigerum) quand on se promène au bord d'un étang tant il est répandu et parfois abondant. Par ailleurs, on rencontre très souvent de petits zygoptères bleus et noirs. Pour distinguer parmi les nombreuses espèces qui... [Lire la suite]
27 août 2009

Virée au bord de l'eau

Voici quelques odonates commun que j'ai rencontré récemment au bord de l'Yonne une rivière à courant lent et d'un étang. Les Caloptéryx appartiennent aux zygoptères c'est à dire les odonates dont les deux paires d'ailes sont identiques en taille. Ce sont les plus grands zygoptères. On les retrouve en bordure d'eaux faiblement à moyennement courantes. On distingue facilement les femelles des mâles par la coloration, les premières étant vert métallique et les seconds bleu métallique. Ici, il s'agit du Caloptéryx éclatant (Calopteryx... [Lire la suite]