27 avril 2014

1000 regards sortis de l'hiver

Voici les premières demoiselles de 2014 ! J'ai un doute sur l'identification aussi suis-je preneur d'une correction de la part des spécialistes ;-), mais je pense qu'il s'agit d'Agrions portecoupe (Enallagma cyathigerum) femelles. Chaque oeil de libellule est composé de quelques centaines d'ommatidies, ces organes visuels élémentaires formant chacun une minuscule facette de ces gros yeux composés qui fixent l'objectif. Chacun de ces yeux est un regard sur une toute petite partie du monde, et ces centaines de petits pixels mis côte à... [Lire la suite]

05 avril 2014

Voilà la relève !

Le petit monde grouillant, sautant et virevoltant est en train de s'éveiller depuis ces quelques semaines anormalement sèches et chaudes. Chez les Orthoptères (sauterelles, criquets, grillons et courtilières) les futurs ménestrels qui empliront les prairies de leurs stridulations dans les prochains mois sont déjà là. Cependant, ils sont encore au stade larvaire et une larve de sauterelle, ça ressemble beaucoup à...une sauterelle (il n'y a pas de véritable métamorphose comme les mouches, les abeilles par exemple) ! Toutefois, si l'on... [Lire la suite]
16 décembre 2013

Le sirop, avec ou sans paille ?

Voici un petit insecte que j'ai déjà eu l'occasion de présenter il y a maintenant plus d'un an. Le Grand Bombyle (Bombylius major) étonne par sa ressemblance avec un petit bourdon tant il est velu et par sa trompe très longue contrairement à celle des mouches qui nous agacent dans nos cuisines. Le Grand Bombyle, grand amateur de sirop prélevé au coeur des nectaires floraux (souvent des fleurs bleues d'ailleurs) s'est en effet vu offrir une véritable paille par la nature. Il s'en sert en volant sur place devant la corolle des fleurs... [Lire la suite]
18 novembre 2013

Les demoiselles au corps enflammés

Sans doute l'une de mes préférées, tant pour son nom que pour sa couleur rouge sang, ou pour le dessin en forme de point d'exclamation qui pimente le dos de son thorax, voici la Petite Nymphe à corps de feu (Pyrrhosoma nymphula). Cette demoiselle, l'une des plus communes, peut être observée partout autour des milieux aquatiques stagnants à faiblement courants. En vous frayant un chemin dans les herbes hautes d'un bord d'étang, vous serez frappés par les densités atteintes par cette espèce. Ces émergences synchrones permettent certes... [Lire la suite]
26 septembre 2013

On joue les prolongations...

Ce mois de septembre très ensoleillé (a contrario du dernier printemps !) permet à de nombreux insectes de faire un petit pied de nez à l'automne avant de disparaître et ne laisser derrière eux que leurs larves ou bien de rentrer en vie ralentie. On peut en effet encore observer de nombreuses libellules s'activant à chasser sous les rayons chaleureux du soleil. Les plus abondantes sont certainement les sympetrums (Sympetrum sp.) dont on reconnaît facilement la majorité des mâles à la couleur rouge sang de leur abdomen. Ce sont... [Lire la suite]
12 septembre 2013

Le micro sous-marin

On dirait parfois un poussin qui a appris à nager ! Le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) est le plus petit représentant des Podicepidés, c'est à dire les grèbes. Il ne faut pas confondre ces oiseaux avec des canards, ils n'en sont pas même de proches cousins et leur mode de vie en est assez différent puisqu'ils sont presque tous piscivores. Je dis presque parce que lui, le nabot du groupe, n'est pas bien équipé pour la pêche des poissons. En comparaison avec le grèbe huppé, beaucoup plus grand et muni d'un véritable poignard... [Lire la suite]

06 septembre 2013

La tigresse des roselières

Pour une (trop rare) fois, les taxonomistes n'ont pas fait preuve de machisme ! Les noms vernaculaires et scientifiques des animaux sont en effet souvent donnés en référence aux caractéristiques des mâles. Il y a une raison biologique à cette injustice : du fait de la sélection sexuelle, les mâles de nombreuses espèces présentent des couleurs vives, des attributs parfois exagérés (pensez aux bois des cerfs ou de l'élan par exemple) alors que les femelles arborent des livrées plus ternes et camouflantes. Ce n'est pas toujours le cas :... [Lire la suite]
30 août 2013

Rouge brûlant !

La couleur rouge peut symboliser la colère, la honte ou l'amour. C'est aussi la couleur que l'on associe spontanément à la chaleur. Et c'est bien une histoire de température que je veux vous raconter avec cette libellule rouge partout, la Libellule écarlate (Crocothémis erythraea). Les allemands l'appellent "feuerlibelle", la libellule de feu ! Les mâles sont faciles à reconnaître, il suffit de vérifier que tout est rouge : les pattes, les yeux ainsi que la tête, le thorax et l'abdomen. Même les nervures antérieures des ailes sont... [Lire la suite]
21 août 2013

La grande perche des marais

Les limicoles sont un groupe d'oiseaux qui fouillent le substrat dans lequel ils vivent à la recherche des invertébrés dont ils se nourrissent. Il en existe en effet plusieurs dizaines d'espèces en France (la plupart ne font que s'arrêter chez nous en période de migration). On peut admettre de façon assez intuitive que si toutes ces espèces, qui forment souvent des groupes très nombreux, exploitaient toutes exactement les mêmes ressources, celles-ci viendraient à manquer très rapidement. Ce n'est évidemment pas le cas et cela se voit... [Lire la suite]
30 juillet 2013

A la table de l'empereur

En prenant ces photos, j'entendais, le crépitement des mandibules de cet Anax empereur (Anax imperator) mâle en train de grignoter la cuticule de cette pauvre femelle d'Orthétrum à stylets blancs (Orthetrum albistylum). On aurait vraiment dit quelqu'un qui mangeait des chips devant la télé...De quoi nous rappeler une fois de plus que les libellules sont de redoutables prédateurs, notamment pour les insectes volants, et que c'est bien souvent la plus grande qui a le dernier mot... Anax empereur (Anax imperator) mâle en train de... [Lire la suite]