20 septembre 2016

Une armée de solitaires

Je profite de l'abondance d'abeilles solitaires du genre Anthidium couramment appelées Anthidies ou abeilles cotonnières sur les fleurs de Salicaires du Parc de Gerland pour poster quelques photographies et rappeler que le service de pollinisation des fleurs (et de celles que nous cultivons en particulier) est loin d'être le seul fruit du travail de l'Abeille domestique (Apis mellifera). La pollinisation a existé bien avant l'apparition de l'abeille domestique et nombreux sont les insectes susceptibles de la réaliser. Le groupe... [Lire la suite]

25 juin 2015

Le baiser de la mort

L'effet est quasiment instantané ! A peine la Thomise variable (Misumena vatia) a-t-elle planté ses crochets venimeux (appelées chélicères) dans le corps de l'Abeille domestique (Apis mellifera) que celle-ci est paralysée et tuée. Le pollinisateur, qu'il soit équipé d'un dard ou non, n'a donc quasiment aucune chance malgré sa taille plus importante que celle de son assaillant. Mais pourquoi les pollinisateurs ne repèrent-ils pas le danger au sommet des inflorescences sur lesquelle les araignées se tiennent pourtant bien en évidence ?... [Lire la suite]
27 juillet 2014

La guêpe géante

Un bourdonnement, un véritable vrombissement se fait entendre aux abords de ces grandes fleurs de chardon. Voilà une énorme femelle de Scolie des jardins (Megascolia maculata) qui arrive et s'y pose avant de commencer à se nourrir de l'abondant nectar que produisent ces plantes. La Scolie des jardin figure parmi les plus grands Hyménoptères (ordre regroupant notamment les guêpes et les abeilles) d'Europe. Cette grande dame est une parasite des larves de Rhinocéros (Oryctes nasicornis), je ne parle bien sûr pas du Mammifère africain... [Lire la suite]
14 mars 2014

Le printemps appartient à celles qui se lèvent tôt !

Elles comptent parmi les premiers insectes à quitter la vie ralentie hivernale lorsque le soleil vient réchauffer les matins printaniers. On peut confondre les Osmies avec des bourdons du fait de leur importante pilosité mais elle sont plus longilignes et encore plus poilues ! Contrairement à la plupart des bourdons, les Osmies sont des abeilles solitaires qui élèvent une couvée dans des trous de mur, dans du bois ou bien même dans des coquilles d'escargot ! Les images ci-dessous ont été prises devant un nichoir installé... [Lire la suite]
13 octobre 2013

Société de construction

Ce sont un peu les campeuses dans la famille des guêpes. En effet, contrairement à leur cousines des genres Vespa et Vespula fabriquent un nid bien à l'abri, les guêpes polistes (Polistes sp.) forment de petites sociétés qui fabriquent des nids à l'air libre, souvent quelques dizaines d'alvéoles de papier accrochées à une ronce où dissimulées directement dans les herbes hautes. Ces microsociétés ont leur codes et leur fonctionnement hiérarchique, dominées par une ou quelques reines qui produisent des ouvrières qui sont chargées de la... [Lire la suite]

27 juin 2013

Les yeux de l'empereur

Il patrouille sans cesse au dessus de la roselière, faisant des allers-retours incessants, chassant parfois un rival ayant l'outrecuidance de pénétrer son territoire. L'Anax empereur (Anax imperator) est l'une des plus grandes libellules que l'on peut observer en France métropolitaine. Quand enfin il se pose dans la végétation basse, on peut admirer sa robe où se mêlent le bleu, le vert et le jaune. Sur ces photos, il s'agit d'un vieux mâle (les femelles ont l'abdomen coloré de vert plutôt que de bleu) et l'âge était déduit de ses... [Lire la suite]
10 janvier 2013

Une décoration mortelle !

Cette araignée est un véritable paradoxe ! Un superbe paradoxe ! L'argiope frelon (Argiope bruennichi) est une araignée à toile orbiculaire. La femelle peut atteindre des tailles tout à fait impressionnantes alors que le mâle demeure tout petit (il est fréquemment consommé par sa femelle avant, pendant ou après l'accouplement). Les couleurs de l'abdomen de l'Argiope frelon la rendent unique parmi nos araignées, impossible de la confondre avec une autre espèce. Mais tout de même, cette coloration intense peut paraître incompréhensible... [Lire la suite]
07 janvier 2013

Sonnez le clairon !

On ne peut pas dire qu'il fasse fanfaronner les abeilles ce Coléoptère là ! Et pour cause, lorsqu'une femelle de Clairon des abeilles (Trichodes apiarius) pénètre dans un nid d'abeille sauvage, c'est pour introduire le loup dans la bergerie. En effet, elle y pond ses oeufs qui donnent des larves dont le pain quotidien n'est autre que le couvain (c'est à dire les oeufs et les larves) de ces abeilles. Les abeilles domestiques ne sont que rarement touchées, ce sont plutôt les abeilles sauvages et solitaires qui paient le plus lourd... [Lire la suite]
28 juillet 2012

Piège mortel au sommet des fleurs

Nul doute que les insectes pollinisateurs ont coévolué avec les plantes à fleurs sur lesquelles ils se nourrissent. Cette relation mutualiste de pollinisation a certainement conduit à la diversification de ces deux groupes d'êtres vivants. Cependant, le partenariat est probablement à l'origine du mode de prédation si particulier qu'est celui des araignées crabes regroupées dans la famille des Thomisidés. Contrairement à la majorité de leurs congénères, ces araignées ne tissent pas de toile destinée à piéger des proies (elles sont... [Lire la suite]